DANI DE MORÓ​N

Guitare Flamenca

Espagne

Biographie

Né à Séville en 1981, Daniel Lopez Vicente a vécu toute sa vie à Morón de la Frontera. A 12 ans, il intègre le conservatoire de musique de sa ville, et bien qu’initialement il étudiait le piano, il se consacre finalement à la guitare.
Morón étant la ville de prédilection du flamenco, Daniel désire apprendre avec un des meilleurs guitaristes locaux : Manolo Morilla-Gastor. Le maitre, d’un âge avancé, ne lui donne des cours qu’officieusement et voit dans le jeune guitariste une future carrière prometteuse.
Lorsque Daniel se familiarise avec les clubs de Flamenco, l’envie d’accompagner la danse flamenco se fait sentir. L’Académie de Matilde Coral devient sa deuxième école; le danseur Manuel Corrales « el Mimbre » et le chanteur Curro Fernandez, ses maitres. Il commence à associer la technique de jeu pour la danse avec des compositions et la technique de jeu pour concerts. Dès lors, il participe aux concours de guitare flamenco les plus prestigieux. Il gagne des récompenses comme celui d’Hospitalet, Calasparra (Murcia) ainsi que de la Fédération des Clubs de Flamenco (Federación de Peñas Flamencas) à Séville. Egalement, il arrive finaliste du concours Las Miñas de la Union et de la Biennale de Flamenco en 2002. Daniel Mendez entre dans la compagnie de danse d’Antonio Canales. De plus, il prend part à la mise en scène de la pièce « Rinconte y Cortadillo » de Javier Latorre, dans laquelle il joue la musique de Juan Carlos Romero. 

Sa collaboration avec le maître Paco de Lucia a été la plus notable et a boosté sa carrière. Il l'a accompagné comme second guitariste sur son album « Good Little Things ». 

Concentré dans l’enregistrement de son premier album solo, il décide de rejoindre le guitariste Alfredo Lagos pour créer « 12 Strings », un concert de solo de guitare reconnu par la critique comme étant le meilleur concert de guitare flamenco de l’année 2011. Le show a été joué sur les scènes d’importants festivals internationaux telles que celle de l’Auditorium National de Musique de Madrid, du Théâtre Central de Séville, du Festival Jerez, du Théâtre National de l’Auditorium National d’Hanoi – Vietnam-Philippines-Manille, du Festival de Guitare de Bangkok II et bien d’autres.
L’expérience et l’apprentissage en studio avec Isidro Sancula a poussé Daniel à passer le pas et a sortir son premier album solo.  L’opus rassemble des compositions des neuf dernières années. Il est acclamé par le public et la critique. Au même moment, il est nommé pour l’award Giraldillo del Toque à la XVIIème Biennale de Flamenco de Séville.

Technique et harmonie jouent un rôle majeur dans le jeu de Dani de Morón. On note le toucher tout en légèreté et simplicité, et l’importante utilisation du pouce sur les cordes de basse.  

CD/DVD

 

Informations

  • Vidéos :

Direct de Sevilla
Avec Paco de Lucía
Dani de Morón & Dave Liebman
Dani de Morón avec Gerardo Nuñez et Diego del Morao Trio.
Dani de Morón à la première de "21"
Dani de Morón avec El Pele
Dani de Morón avec Antonio Reyes 
Dani de Morón avec Rocío Márquez

  • Les prochaines représentations solo :

- 13 Octobre à la Peña de Taranto d'Almeria : pour remporter l'Award du Meilleur Joueur de Guitare Flamenco de 2017 
- 20 Octobre à la I Bienal de Flamenco d'Alicante
- 30 Novembre pour Fuel Fandango final Tour à Madrid
- 22 Décembre Pepe Habichuela & Friends in Maestranza Theatre à Séville

  • Guitare flamenca

Espagne

  • Savarez